logo-full arrow-left arrow-right magnify story members projects twitter facebook youtube download

ABOUT ICAD

Les quatre organismes partenaires de la CISD au Malawi ont ensuite dirigé des ateliers de cartographie corporelle avec des membres des groupes de soutien aux personnes vivant avec le VIH qui participaient au projet de la SANI.

Les ateliers ont été utilisés pour contribuer à une collecte de données qualitatives sur l’initiative de jumelage de la SANI, mais ont eu leurs impacts les plus significatifs en tant qu’outil de narration.

“La cartographie du corps a permis de mieux comprendre le cheminement d’une personne vivant avec le VIH, les craintes, la stigmatisation, les implications liées au genre, les défis, le soutien de la communauté, les différentes interventions gouvernementales et l’approche d’autres organismes.”

Un organisme du Malawi qui a mis en œuvre l’atelier de cartographie corporelle avec des bénéficiaires

“ Les participantes ont également souligné l’importance de se comprendre les unes les autres par le biais du processus de cartographie corporelle. À mesure que chacune présentait sa carte corporelle, les autres participantes comprenaient mieux cette personne. Dans d’autres cas, les participantes ont pu comprendre comment certaines de leurs amies sont devenues les personnes qu’elles sont aujourd’hui. L’activité a apporté un élément de compréhension approfondie des unes et des autres, ce qui a facilité le travail en commun après avoir apprécié les antécédents de chacune.”

PAWOC

Photos de l’atelier

NAPHAM - Body Mapping 3
PAWOC-body mapping-2
PAWOC-body mapping-1
NAPHAM - Body Mapping 5
NAPHAM - Body Mapping 6
PAWOC-body mapping-5
PAWOC-body mapping-6
NAPHAM - Body Mapping 4
NAPHAM - Body Mapping 7
PAWOC-body mapping-3
CEWAG-body mapping-2
PAWOC-body mapping-4
CEWAG-body mapping
CEWAG-body mapping-3
COWLHA-body mapping-4
CEWAG-body mapping-4
NAPHAM - Body Mapping 2
NAPHAM - Body Mapping 1
COWLHA-body mapping-1
COWLHA-body mapping-2
COWLHA-body mapping-3
NAPHAM - Body Mapping 3 PAWOC-body mapping-2 PAWOC-body mapping-1 NAPHAM - Body Mapping 5 NAPHAM - Body Mapping 6 PAWOC-body mapping-5 PAWOC-body mapping-6 NAPHAM - Body Mapping 4 NAPHAM - Body Mapping 7 PAWOC-body mapping-3 CEWAG-body mapping-2 PAWOC-body mapping-4 CEWAG-body mapping CEWAG-body mapping-3 COWLHA-body mapping-4 CEWAG-body mapping-4 NAPHAM - Body Mapping 2 NAPHAM - Body Mapping 1 COWLHA-body mapping-1 COWLHA-body mapping-2 COWLHA-body mapping-3

thèmes émergents

Divers thèmes sont ressortis des quatre ateliers de cartographie corporelle organisés par les partenaires de jumelage.

L’exploration de soi et une nouvelle façon de voir le futur

‘L’exercice n’a pas seulement servi d’outil de réflexion sur le passé, mais pour moi, il concerne aussi la façon dont je peux planifier mon avenir en tant que parent et comment en tant que tutrice je peux aider l’avenir de mon fils. C’est important de comprendre comment les décisions que nous prenons aujourd’hui influencent les résultats de demain.’

La stigmatisation associée au VIH

“Ma vie est belle et ma vision est de joindre le plus grand nombre possible de personnes, concernant les questions de VIH et de stigmatisation, et je veux m’assurer que les personnes séropositives ne rencontrent pas la même discrimination que celle que j’ai traversée.”

Les participantes ont été invitées à dessiner où et vers quoi elles se dirigent

Soutien familial

“ Mon père et la COWLHA [Coalition of Women Living with HIV and AIDS], car mon père a été présent pour moi en 2003 lorsque j’ai été diagnostiquée séropositive.”

Les participantes ont été invitées à dessiner leurs sources de soutien

Observance aux antirétroviraux

“J’ai dessiné un cimetière, qui est situé juste à côté de l’endroit où j’habite. J’y vois un symbole d’espoir pour quelqu’un qui vit avec le VIH et suit un traitement antirétroviral. Je prends les médicaments et je ne pense pas me retrouver au cimetière de sitôt, contrairement à ce que les gens pensent des personnes séropositives.”

Les participantes ont été invitées à dessiner d’où elles viennent

Prendre soin de soi

“La tomate est mon symbole personnel parce qu’à la maison, j’ai un jardin où je cultive les tomates chaque année, ce qui est ma source de revenus.”

Les participantes ont été invitées à dessiner un symbole personnel

Grossesse et diagnostic de VIH

“Ma femme a dû se faire dépister en raison de sa grossesse, ce qui m’a obligé à faire de même. Je me suis enfui après avoir été testé positif. J’ai voulu me suicider. Je suis tombé très malade car je ne prenais pas de traitement. C’était avant l’introduction de la stratégie "Dépister et traiter". J’ai commencé à prendre mes médicaments quelques années plus tard.”

Les participantes ont été invitées à décrire comment elles ont vécu
la découverte de leur séropositivité au VIH